mardi 21 juillet 2015

TOUT ÇA POUR ÇA...


La douleur étouffe
Le cri usurpe le souffle
Déflagrant l'éther

- Et moi je m'appelle Robert... HAAAAAA Polette ! Tu nous fais le même cirque au porte-voix à chaque fois qu'il faut sortir les poubelles...

lundi 13 juillet 2015

PARIS AUTREMENT.


- Étant donnée la hauteur du dérouleur, je pencherai pour des gogues en cuvette de bénitier sur pilotis pour avoir une vue totalement dégagée sur les champs… 
- …10 FRANCS LE PET ?…
- Et court le pet, court et sec !
- 10 francs ?… Faut vraiment que la vue soit dégagée…

FAUT PAS LES RATER.


La compagnie des sacs en papier propose une seule représentation de son spectacle... leurs costumes sont jetables à utilisation unique.

VÉRIFICATION.


- Vas-y ma Polette ! Tu peux sortir la voiture du garage, il n’y a rien très loin.

QUE NE FERIONS-NOUS PAS POUR PROUVER NOTRE EXISTENCE ?... ET LES OISEAUX SUR LES REBORDS DE TRUCS AUSSI !


Un oiseau sur un rebord de truc, comme une ombre au tableau, réfléchissait en boucle, un torticolis dans le dos, à la force nécessaire à insufler à sa fiente, sensible au courant d’air, afin qu’elle tomba sur le seul machin visible dans ce cadre réduit, le machin en bas à droite soit un bout de masse visible constituée initialement d'une grande quantité de gouttelettes d’eau et parfois de cristaux de glace associés à des aérosols chimiques ou des minéraux en suspension dans l’atmosphère au-dessus de la surface d'une planète pour être précise… il fallait bien que cette poule sur un coin de mur, cette girouette immobile, ce pigeon qui ne voyageait pas, ce coq tout en pattes chie sur quelque chose pour que le monde sache qu’il n’était pas mort… 
Ça faisait tellement longtemps qu’il était là !

samedi 11 juillet 2015

COUPS DE BOULES SECS.


Le premier s'endormit d'un coup sec sur le bras tendre du second qui s'endormit d'un coup sec sur l'épaule tendre du troisième qui s'endormit d'un coup sec sur le dos tendre du quatrième qui s'assomma d'un coup sec sur la portière en acier laqué de la voiture pas tendre du tout de papa... 
  

vendredi 10 juillet 2015

dimanche 5 juillet 2015

ADIEU BERTHE !


- Nous sommes tombés sur un banc de crevettes Robert, et les bancs de crevettes c'est comme les vols d'étourneaux, ça se prend dans les hélices et...
- Adieu Berthe !
- Adieu Polette ! Voyons Robert !
- Au Bon Dieu oui Morice... tu m'as évité un vol de Polette en banc de plein fouet... Bon Dieu Morice !

JE T'AIME.


Le temps embrasse le temps de tout son amour... 
- Nous sommes immortels ! Hurlait la petite voix... Parce que l'amour est immortel et que sans amour nous ne sommes pas...